Affaire Joël Guerriau : un étrange témoignage lors de son audition

Affaire Joël Guerriau : une déclaration étrange lors de son interrogatoire
Lors de sa garde à vue, le sénateur de Loire-Atlantique, Joël Guerriau, aurait donné des explications surprenantes concernant la présence d’ecstasy chez lui, révélées par le site “Médiapart”. En effet, il aurait invoqué plusieurs problèmes personnels, dont notamment la mort de son chat, pour justifier cette découverte.
Des explications surprenantes
Selon les procès-verbaux consultés par “Médiapart”, Joël Guerriau aurait tout d’abord exprimé ses regrets quant à la situation, affirmant ne pas avoir conscience des conséquences de la présence de drogue chez lui. Il prétend ne pas connaître la nature exacte de la poudre retrouvée lors des perquisitions et affirme qu’un autre sénateur la lui aurait donnée.
Le sénateur explique ensuite qu’il avait initialement prévu de consommer les sachets d’ecstasy lui-même, notamment en raison de difficultés psychologiques liées à la campagne sénatoriale. Cependant, il aurait finalement décidé de ne pas en prendre pendant la campagne. C’est à la mi-novembre, confronté à des problèmes personnels, qu’il aurait ressorti les sachets. Il aurait alors évoqué trois raisons principales : la peur de se retrouver seul à Paris après sa réélection, la mort de son chat et le cancer d’un ami.
Une coupe de champagne “empoisonnée”
Selon Joël Guerriau, ces trois éléments auraient conduit à verser la poudre blanche dans une coupe de champagne. Il précise toutefois qu’il n’a pas bu cette coupe, expliquant qu’il ne boit pas d’alcool seul. Il estime donc possible que ce soit cette coupe qu’il a ensuite tendue à Sandrine Josso, la députée qu’il est accusé d’avoir droguée.
Des explications contestées
Ces explications pour le moins étranges ont été critiquées par l’avocate de Sandrine Josso, Me Julia Minkowski. Selon elle, la thèse de l’erreur de manipulation avancée par l’avocat de Joël Guerriau est peu crédible et accuse la députée de mensonge sur un point objectivement vérifié par le dossier.
Conséquences judiciaires et politiques
Le sénateur Joël Guerriau a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire. Suite à cette affaire, il a été suspendu de sa famille politique et de son groupe parlementaire et a dû se mettre en retrait de ses activités de parlementaire.
En conclusion, les déclarations de Joël Guerriau lors de son interrogatoire sont pour le moins surprenantes. Il invoque plusieurs problèmes personnels pour justifier la présence d’ecstasy chez lui, mais ses explications ont été critiquées. Les conséquences judiciaires et politiques de cette affaire restent encore à déterminer.

à ne pas manquer  Sébastien Cauet répond aux plaintes pour viols sur BFMTV : interview dans l'émission 'C’est pas tous les jours dimanche
shayan
shayan
Bonjour, je m'appelle Shayan et je suis journaliste. J'ai 27 ans et j'ai une passion pour l'écriture et l'investigation. Bienvenue sur Woozor où je partage mes articles et mes reportages. Je suis toujours à la recherche de nouvelles histoires à raconter, n'hésitez pas à me contacter pour toute collaboration ou suggestion !

A ne pas louper !

Articles Similaires !