L’effondrement des utilisateurs actifs de Threads : chute de 80% en un mois

Dans le monde dynamique des réseaux sociaux, chaque nouvelle plateforme aspire à devenir le prochain phénomène viral. Cependant, le succès initial ne garantit pas toujours une croissance soutenue. L’application Threads de Meta en est un exemple frappant.

Lancée avec beaucoup de fanfare, elle a vu son nombre d’utilisateurs actifs s’effondrer de manière spectaculaire en très peu de temps.

Dans cet article, nous explorerons les raisons de cette chute et les perspectives d’avenir pour Threads.

Un démarrage en trombe suivi d’une chute vertigineuse

L’application Threads, développée par Meta (anciennement Facebook), a connu un démarrage fulgurant. En effet, selon les chiffres de Sensor Tower, cités par Business Insider, le nombre d’utilisateurs actifs a chuté de 82% entre son lancement le 5 juillet et la fin du même mois. Cela représente une baisse de 44 millions à 8 millions d’utilisateurs actifs en l’espace de quelques semaines.

Les raisons derrière cette chute

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse drastique :

Une plateforme encore en développement

Threads, malgré son lancement en grande pompe, reste une plateforme encore très sommaire, surtout lorsqu’on la compare à Twitter et ses 350 millions d’abonnés.

L’absence de fonctionnalités essentielles, comme une messagerie, et le manque d’influenceurs de renom pour attirer le public, ont sans doute joué un rôle dans cette désaffection.

L’exclusion des utilisateurs européens

Un autre élément qui a pu contribuer à cette chute est la décision de Meta de bloquer les utilisateurs européens qui ont tenté d’utiliser l’application. En raison de réglementations spécifiques, Threads n’est pas encore disponible en Europe, privant ainsi l’application d’un marché potentiellement important.

La concurrence avec Twitter

Bien que Threads ait été présenté comme une alternative à Twitter, il semble que la plateforme n’ait pas encore réussi à convaincre les utilisateurs de faire le switch. La fidélité des utilisateurs à Twitter, combinée à l’absence de fonctionnalités clés sur Threads, a probablement freiné son adoption.

à ne pas manquer  Le bouton "Action" de l’iPhone pourra être utilisé comme raccourci afin de lancer une série de fonctions

La réaction de Meta

Face à cette baisse, Mark Zuckerberg, le PDG de Meta, s’est montré rassurant. Lors de la présentation des derniers résultats de l’entreprise, il a reconnu la baisse des utilisateurs de Threads, mais s’est dit “optimiste” pour l’avenir de la plateforme.

Il est à noter que Meta a promis d’accélérer le développement de nouvelles fonctionnalités dès ce mois d’août.

La polémique autour de X (anciennement Twitter)

Il est intéressant de noter que, pendant que Threads connaît des difficultés, Elon Musk continue de provoquer des polémiques sur X pour maintenir l’attention du public.

Cette stratégie semble fonctionner pour l’instant, car X reste un acteur majeur du paysage des réseaux sociaux.

L’histoire de Threads rappelle que dans l’univers impitoyable des réseaux sociaux, le succès initial ne garantit pas une trajectoire ascendante continue.

Bien que Threads ait connu un démarrage impressionnant, son avenir reste incertain. La capacité de Meta à répondre rapidement aux besoins des utilisateurs, à innover et à s’adapter à un marché en constante évolution déterminera si Threads deviendra un géant des médias sociaux ou si elle sera reléguée aux annales de l’histoire numérique.

Fred Istrack
Fred Istrackhttps://woozor.fr
Fred Istrack est un journaliste passionné et un contributeur clé du site d'actualités en ligne Woozor.fr. Avec une expérience de plus de 10 ans dans le domaine du journalisme, Fred a développé une expertise dans divers domaines, notamment le sport, la technologie et le lifestyle

A ne pas louper !

Articles Similaires !