L’expansion des cabines de téléconsultation dans les gares SNCF fait polémique : l’Ordre des médecins s’insurge

L’expansion des cabines de téléconsultation dans les gares SNCF fait polémique : l’Ordre des médecins s’insurge
L’Ordre national des médecins s’oppose au projet de la SNCF de déployer des espaces de télémédecine dans environ 300 gares d’ici à 2028. Selon cet organisme, cette initiative commerciale et économique de la santé est une forme de financiarisation qui suscite de profondes inquiétudes. En effet, l’installation de ces cabines remet en question les choix de l’Assurance Maladie en favorisant le remboursement des téléconsultations au détriment des médecins. De plus, cette proposition ne serait pas conforme au Code de la Santé Publique.
Une solution insatisfaisante pour résoudre les déserts médicaux
L’Ordre des médecins estime que cette initiative de la SNCF détournent les professionnels de santé des territoires les plus vulnérables. De ce fait, ces zones rurales manqueront de personnel médical et les patients auront moins d’accès aux soins. En conséquence, cette initiative est jugée contre-productive pour résoudre le problème des déserts médicaux.
L’importance de la desserte ferroviaire pour l’installation des médecins
L’Ordre des médecins appelle donc la SNCF à se concentrer sur sa mission principale, qui est d’offrir des liaisons ferroviaires de qualité. Ils invitent également l’entreprise publique à améliorer la desserte ferroviaire des territoires enclavés, car cela favorise l’installation des professionnels de santé dans ces zones. En effet, l’aménagement des territoires est un élément essentiel pour attirer les médecins.
Des zones ciblées pour une offre de santé adaptée
Malgré les critiques, le projet de Gares et Connexions vise à proposer une solution d’offre de santé dans des zones où il est difficile d’accéder aux soins. Le déploiement des cabines de téléconsultation se concentrera sur les zones d’intervention prioritaires et les zones d’aménagement concertées ayant une offre de soins insuffisante. Selon SNCF Gares et Connexions, cela représente environ 1 735 gares potentielles. De plus, il est important de noter que 90% de la population vit à moins de 10 km d’une gare, ce qui facilite l’accès aux services médicaux.
Une consultation médicale encadrée et remboursée
Dans ces cabines de téléconsultation, un infirmier sera toujours présent pour assister le patient, et celui-ci sera examiné à distance par un médecin exerçant en France. Les consultations seront facturées comme des consultations de catégorie 1 et seront donc remboursées par la Sécurité sociale. Ainsi, il s’agit d’une consultation médicale classique, afin de répondre aux préoccupations de l’Ordre des médecins.
En conclusion, l’expansion des cabines de téléconsultation dans les gares SNCF suscite une polémique avec l’Ordre des médecins. Cette initiative est critiquée pour sa financiarisation de la santé et son impact sur les déserts médicaux. L’Ordre invite la SNCF à se concentrer sur la desserte ferroviaire pour attirer les médecins dans les zones rurales, tout en soulignant l’importance de l’aménagement des territoires. Malgré les critiques, le projet vise à fournir une offre de santé adaptée dans les zones les plus enclavées. Les consultations seront encadrées par du personnel médical qualifié et seront remboursées par la Sécurité sociale.

à ne pas manquer  Manifestation, bain de foule : Emmanuel Macron vacille entre deux mondes
shayan
shayan
Bonjour, je m'appelle Shayan et je suis journaliste. J'ai 27 ans et j'ai une passion pour l'écriture et l'investigation. Bienvenue sur Woozor où je partage mes articles et mes reportages. Je suis toujours à la recherche de nouvelles histoires à raconter, n'hésitez pas à me contacter pour toute collaboration ou suggestion !

A ne pas louper !

Articles Similaires !