mercredi 21 février

Le gouvernement français doit faire face à un vote de censure sur l’âge légal du départ à la retraite

La décision de Macron d’imposer des changements sans vote a provoqué de nombreuses manifestations ce week-end

Le gouvernement français sera confronté à un vote de censure lundi, alors que les députés ont déclaré craindre pour leur sécurité, les grèves se sont intensifiées et la police a interdit aux manifestants de certaines parties du centre de Paris après la décision d’Emmanuel Macron d’augmenter impopulaire l’âge de la retraite sans un vote du parlement.

Les politiciens de l’opposition ont déposé deux motions de censure pour protester contre le fait que le gouvernement relève l’âge légal de la retraite de 62 à 64 ans.

Le président français a décidé la semaine dernière que le gouvernement devait utiliser l’article 49.3 de la constitution pour contourner le parlement, car il craignait de ne pas recueillir suffisamment de voix pour les modifications des retraites.

Après deux mois de grèves contre les retraites et de grèves intermittentes menées par un rare front uni de tous les syndicats, la colère a continué de monter pendant le week-end, avec des manifestations dans de nombreuses villes. D’autres grèves ferroviaires, aériennes et scolaires sont prévues la semaine prochaine.

Les deux motions de défiance sont considérées comme peu susceptibles d’être adoptées, car elles nécessiteraient un regroupement sans précédent de tous les partis d’opposition en guerre.

Il faudrait qu’il y ait un front uni sur l’ensemble du spectre politique, de la gauche radicale à l’extrême droite de Marine Le Pen en utilisant les Républicains de droite de Nicolas Sarkozy, pour atteindre le seuil élevé de la majorité absolue de 287 voix.

Une motion a été proposée par le groupe centriste, Liot, comme une sorte de motion de censure multipartite, cosignée par l’alliance Nupes des partis de gauche. Une autre motion de censure a été proposée par le parti d’extrême droite du Rassemblement national de Le Pen, qui compte 88 députés.

La seule façon de passer un vote de défiance serait avec le soutien d’un grand nombre de députés des Républicains. Mais, le chef du parti, Éric Ciotti, a ordonné à ses députés de ne pas voter contre le gouvernement au motif que cela pourrait conduire au “chaos“.

à ne pas manquer  L'expansion des cabines de téléconsultation dans les gares SNCF fait polémique : l'Ordre des médecins s'insurge

Le bureau de circonscription de Ciotti à Nice, dans le sud du pays, a été saccagé ce week-end. Des fenêtres ont été brisées et des graffitis sur les murs menaçaient d’émeutes à moins qu’il ne soutienne le vote de censure.

Ils veulent par la violence faire pression sur mon vote lundi. Je ne céderai jamais devant les nouveaux disciples de la Terreur“, a écrit Ciotti sur Twitter.

D’autres députés du parti Les Républicains ont déclaré recevoir des centaines de courriels menaçants par jour.

C’est comme si demain, ils voulaient nous décapiter“, a déclaré Frédérique Meunier de la Corrèze, déclarant à BFMTV que les e-mails que les politiciens recevaient constituaient du harcèlement. Les bureaux de circonscription des députés du parti centriste Renaissance de Macron ont également été vandalisés.

Un sondage réalisé dimanche a montré que la popularité de Macron était tombée à son plus bas niveau depuis les manifestations antigouvernementales des gilets jaunes il y a quatre ans.

Alors que la police se prépare à une semaine de manifestations imprévisibles et spontanées dans les villes et les petites villes de France, l’ambiance de colère a été comparée au début des manifestations, lorsque les manifestants des petites villes et de la campagne se sont rassemblés sur les ronds-points et lors des manifestations de rue. Les manifestations étaient initialement contre la hausse des taxes sur les carburants, mais ont évolué pour englober un manque de confiance plus large dans le système politique.

Plus de 160 personnes ont été arrêtées aux premières heures du dimanche matin après la troisième nuit consécutive de manifestations de rue depuis que le gouvernement a fait adopter les modifications des retraites. La police a utilisé des gaz lacrymogènes à Paris alors que des poubelles étaient incendiées et il y a eu des affrontements avec des manifestants à Bordeaux et à Nantes. Plusieurs personnes ont été arrêtées à Lyon après que la police a déclaré que des “groupes d’individus violents” avaient déclenché des affrontements.

à ne pas manquer  Les femmes ont été forcées d'accoucher sans gaz ni air

La police de Paris a continué d’interdire les manifestants se rassemblant sur la place de la Concorde face au parlement après des affrontements avec des manifestants la semaine dernière.

« La réforme doit être mise en œuvre », a déclaré le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, au journal Le Parisien. Il a dit qu’il y avait un droit de manifester, mais que “la violence ne peut être tolérée“.

Une alliance rare des principaux syndicats français continuera à se mobiliser pour tenter de forcer un revirement sur les changements des retraites. Une journée d’action revendicative à l’échelle nationale, qui affectera les trains, les transports aériens et les écoles, est prévue jeudi.

Les grèves se sont intensifié ce week-end, avec des fermetures de raffineries et des files d’attente d’essence commençant dans le sud, même si les autorités ont déclaré que l’approvisionnement était suffisamment élevé pour éviter les pénuries. Philippe Martinez, du syndicat de gauche CGT, a exhorté les travailleurs des poubelles à Paris à poursuivre leur, ce qui a laissé plus de 10 000 tonnes d’ordures s’accumuler dans la moitié des quartiers parisiens.

L’une des principales préoccupations concernait les examens cruciaux du baccalauréat pour les finissants du secondaire, qui commencent lundi au moment même où les syndicats d’enseignants appelaient à la grève. La surveillance des examens pourrait être affectée en cas de grève du personnel.

Martinez a déclaré qu’il était important que les examens se déroulent dans de “bonnes conditions“.

Laurent Berger, du syndicat modéré CFDT, a déclaré que les examens ne devaient pas être perturbés, car les lycéens étaient déjà très stressés.

Fred Istrack
Fred Istrackhttps://woozor.fr
Fred Istrack est un journaliste passionné et un contributeur clé du site d'actualités en ligne Woozor.fr. Avec une expérience de plus de 10 ans dans le domaine du journalisme, Fred a développé une expertise dans divers domaines, notamment le sport, la technologie et le lifestyle

A ne pas louper !

Comment lutter efficacement contre la somnolence en journée ?

Comprendre la somnolence diurne La somnolence diurne est un symptôme...

Comment trouver la solution idéale pour bien dormir ?

Comprendre l'importance d'un sommeil de qualité Le sommeil est un...

L’intelligence artificielle : la clé pour des images d’une qualité inégalée ?

Comprendre les bases de l'intelligence artificielle L'intelligence artificielle (IA) est...

Comment obtenir un sommeil réparateur en 5 étapes simples?

Comprendre l'importance d'un sommeil réparateur Le sommeil est un élément...

Quelles sont les avancées de l’IA dans l’amélioration des images et à quoi peut-on s’attendre ?

Prolifération de l'intelligence artificielle dans l'amélioration des images La technologie...

Articles Similaires !