Deezer face à la menace d’une taxe sur le streaming en France : impact et répercussions sur l’abonnement des français.

Deezer, le géant français du streaming musical, a récemment exprimé ses inquiétudes concernant une éventuelle taxe sur le streaming musical en France.

Cette taxe, si elle est mise en place, pourrait avoir un impact significatif sur l’entreprise et ses clients. Voici un aperçu détaillé de la situation.

Deezer et la taxe du streaming

L’abonnement à Deezer, actuellement facturé à 10,99 euros par mois, pourrait être en danger. Le directeur général adjoint de Deezer a prévenu que les réflexions du gouvernement sur une taxe dans le secteur du streaming musical handicaperait l’entreprise bien plus que ses rivaux tels que Spotify ou Apple Music.

La principale préoccupation est que Deezer serait le grand perdant de ce projet de taxe.

L’entreprise craint que cela n’entraîne une augmentation du prix de l’abonnement, car elle ne peut ni répercuter la taxe aux ayants droit ni l’absorber elle-même.

Selon Stéphane Rougeot, le second de Deezer, l’équilibre financier de l’entreprise ne lui permet pas de passer cette taxe dans ses comptes.

Les offres et le marché

Deezer propose actuellement une offre principale, Deezer Premium, avec plusieurs options telles qu’une réduction en cas d’abonnement sur un an, un prix étudiant, une réduction la première année, et des premiers mois offerts. Il existe aussi une offre familiale à 17,99 euros par mois.

Le marché français du streaming audio est principalement partagé entre Spotify, Amazon, et Deezer, avec une moindre présence de Google (YouTube) et Apple.

Impact sur la plateforme de streaming Deezer

Deezer est fortement dépendant du marché français, avec 60 % de son chiffre d’affaires provenant de l’Hexagone.

à ne pas manquer  Twitter change de nom en X le 24 juillet : un nouveau départ pour le réseau social

En comparaison, un concurrent comme Spotify ne fait que 3 % de son chiffre d’affaires en France. La taxe frapperait donc Deezer de manière totalement disproportionnée.

Une hausse des prix de Deezer pourrait également avoir un autre effet néfaste, en poussant une partie de sa clientèle vers d’autres plateformes si celles-ci ne répercutent pas cette hausse, ou de façon plus modérée. Les effets de l’inflation sur le budget des ménages conduisent de nombreux foyers à surveiller attentivement l’évolution de leurs abonnements.

Plateforme de streaming Deezer : perspective d’une taxe à 1,75 %

La perspective d’une taxe sur le streaming a été évoquée le 14 juin, lors de la fête de la musique, par Emmanuel Macron. Le président de la République apparaît en faveur d’un dispositif visant à soutenir la filière musicale. Si d’ici fin septembre rien ne bouge, l’exécutif interviendrait.

Dans un rapport relatif à la stratégie de financement de la filière musicale en France, il est avancé une taxation de 1,75 % sur les revenus du streaming musical, qu’il soit payant (par abonnement) ou gratuit (financé par la publicité).

La mise en place d’une taxe sur le streaming musical en France soulève des préoccupations majeures pour Deezer.

L’entreprise, qui est fortement dépendante du marché français, craint que cette taxe ne l’affecte de manière disproportionnée et n’entraîne une augmentation du prix de l’abonnement. Les consommateurs français, qui supporteraient le coût de la taxe, pourraient également être affectés. La situation nécessite une réflexion approfondie et une collaboration entre les acteurs du secteur et le gouvernement pour trouver une solution équitable.

à ne pas manquer  Apple : Wall Street s'inquiète du repli des ventes d'iPhone
Fred Istrack
Fred Istrackhttps://woozor.fr
Fred Istrack est un journaliste passionné et un contributeur clé du site d'actualités en ligne Woozor.fr. Avec une expérience de plus de 10 ans dans le domaine du journalisme, Fred a développé une expertise dans divers domaines, notamment le sport, la technologie et le lifestyle

A ne pas louper !

Articles Similaires !