Accusations de drogue : témoignage choc de la députée Sandrine Josso sur son calvaire avec le sénateur Joël Guerriau

Accusations de drogue : le témoignage bouleversant de la députée Sandrine Josso contre le sénateur Joël Guerriau
Dans un récent témoignage diffusé sur France 5, la députée Modem Sandrine Josso a publiquement accusé le sénateur Horizons Joël Guerriau de l’avoir droguée dans le but de l’agresser sexuellement. C’est la première fois que l’élue prend la parole depuis le scandale qui a éclaté. Sandrine Josso dénonce le comportement de cet homme qu’elle considérait comme un ami depuis dix ans.
Des faits terrifiants
La députée a décrit le calvaire qu’elle a vécu lors de cette soirée de réélection du sénateur. Elle affirme avoir cru mourir d’une crise cardiaque et avoir craint d’être agressée dans l’ascenseur. Elle a témoigné s’être sentie impuissante et n’avoir eu que son instinct de survie pour se protéger. Depuis cet événement, elle souffre de stress post-traumatique.
Des signes troublants
Sandrine Josso a décrit les signes qui auraient pu lui mettre la puce à l’oreille lors de cette soirée. Le champagne qu’elle a bu servie par le sénateur avait un goût différent de d’habitude. De plus, Joël Guerriau aurait fait varier l’intensité de la lumière, ce qui, selon les médecins, aurait pu augmenter l’efficacité de la drogue au niveau des pupilles.
Des preuves accablantes
Avant de prendre la fuite, Sandrine Josso a observé le sénateur remettre un sachet blanc dans un tiroir de la cuisine. Des prélèvements effectués sur son organisme ont révélé la présence d’ecstasy, selon le parquet. Des perquisitions ont été menées au bureau du sénateur et à son domicile, où les enquêteurs ont également trouvé cette substance.
La réaction de Joël Guerriau
Mis en examen et suspendu par son parti Horizons, Joël Guerriau a nié les accusations lors d’une confrontation. Son avocat affirme qu’il se battra pour démontrer qu’il n’a jamais eu l’intention d’administrer une substance à sa collègue de travail et amie. Selon lui, il s’agit d’une erreur de manipulation qui a causé le malaise.
Sensibiliser sur la soumission chimique
La députée Sandrine Josso a insisté sur l’importance de sensibiliser sur le fléau de la soumission chimique. Elle affirme que personne n’est à l’abri de subir ce qu’elle a vécu. Lors de son passage à l’hôpital Lariboisière, les médecins et infirmières lui ont raconté que des cas similaires se produisent quotidiennement, jusqu’à trois fois par jour.
Il est crucial de soutenir les victimes de ces agressions et de faire en sorte que justice soit rendue. La parole des personnes qui osent dénoncer ces actes doit être entendue et respectée. Aux autorités de faire leur travail afin que plus aucune personne ne soit victime de ce type de violence.

à ne pas manquer  Premier aperçu de l'interview exclusive de Jeremy Renner avec Diane Sawyer après l'accident
shayan
shayan
Bonjour, je m'appelle Shayan et je suis journaliste. J'ai 27 ans et j'ai une passion pour l'écriture et l'investigation. Bienvenue sur Woozor où je partage mes articles et mes reportages. Je suis toujours à la recherche de nouvelles histoires à raconter, n'hésitez pas à me contacter pour toute collaboration ou suggestion !

A ne pas louper !

Articles Similaires !